Lindsay Lohan - Article paru dans le Bonbon en 2013


Lindsay Lohan par Violaine Schütz
La remontée du « Canyons »
Le thriller tant attendu The Canyons écrit par l'écrivain américain culte Bret Easton Ellis, et présenté ce mois-ci à la Mostra de Venise permettra-t-il à la starlette américaine en perdition Lindsay Lohan. de remonter la pente ? Cela suffira-t-il pour cette actrice douée mais paumée ne rejoigne pas le club des 27 ? Suspense.
« La vie de cinq jeunes adultes en quête de pouvoir, d'amour, de sexe et de succès. » Des paysages somptueux, une rousse sexy, un acteur porno, des sonorités dubstep...Le trailer officiel du prometteur The Canyons, un écrit par Bret Easton Ellis (American Psycho, Les Lois de l'attraction, Moins que zéro...), a de quoi séduire. Prochainement sur les écrans en France (mais aucune date n'est encore avancée), il devrait permettre à l'actrice à problèmes Lindsay Lohan, âgée de 27 ans (le chiffre maudit), de faire oublier ses démons pour rappeler à tout le monde qu'elle sait jouer. Sanglant, violent et comportant des scènes de sexe très crues, le film donne en effet le premier rôle féminin à Lilo, ex enfant chérie de l’Amérique actuellement en rehab, qui a surtout écumé la rubrique faits divers pendant des années pour conduite en état d'ivresse, accident et addictions en tout genre...Réalisé par Paul Schrader, scénariste de Taxi Driver et Raging Bull, le film a vu son budget réduit à 250000 dollars car aucun distributeur n'a voulu investir dans un projet ayant pour acteurs une star du X et une comédienne pas fiable. Un article du New York Times sur le film parle de lui-même : «Voici ce qui se passe quand vous choisissez Lindsay Lohan pour votre film», décriant un véritable cauchemar. Le réalisateur a même ouvertement critiqué son actrice principale dans le magazine Film Comment : « Retards, crises de colères, absences, exigences, psychodrame (…) elle croit devoir ressentir ce qu’elle joue ce qui conduit à des troubles émotionnels sans évoquer les retards et les mélodrames. » ou encore « Je pense que Lindsay Lohan a naturellement plus de talent que Marylin Monroe, mais comme Monroe, sa faiblesse est qu’elle ne peut pas simuler. » 
Effet miroir
Le long-métrage, qui nous plonge au cœur de la jeunesse dorée et paumée de Hollywood, fascine d'entrée de jeu par son histoire, vertigineuse mise en abîme de la vie de son héroïne : Lindsay Lohan est à elle toute seule le symbole de la génération de stars dépravées de Los Angeles, l'incarnation des paradis perdus. L'ex star de Disney ne cesse de descendre une pente dangereuse, de rehab en chirurgie plastique, à l'instar de ce Canyons sulfureux. Le pitch plus vrai que nature ? Christian (joué par l’acteur porno beau comme un Dieu James Deen, adulé par des milliers de jeunes filles pour son côté fleur bleue), se lance dans la réalisation d'un film d'horreur pour montrer à son père, qu'il peut faire quelque chose de sa vie. Il sort d'une relation d'un an avec Tara (Lindsay), une jeune fille qui rêve de devenir star et enchaîne les conquêtes avant d'être recrutée par le très dérangé Christian, pour son film. Christian embauche aussi une autre fille, qui est aussi son ex, Gina, chargée du casting. Cette dernière donne le premier rôle à son petit-ami du moment, Ryan, qui a aussi été l'amant de Tara. Alors, quand tous se croisent sur les plateaux de tournage, ça dégénère. « Je voudrais garder quelques parties de ma vie privée », susurre le personnage (trop maquillé et botoxé) de Tara dans le trailer. C'est peut-être bien trop tard pour la lolita qui avait le monde devant elle avec des comédies bien ficelées comme À nous quatre (1996), Freaky Friday (2003), et Lolita Malgré moi (2004). La starlette a en effet accepté la proposition de la présentatrice star Oprah Winfrey, d'être filmée pour raconter sa vie moyennant 2 millions de dollars (soit deux fois plus que ce qu'elle avait touché pour poser nue dans Playboy). Cela signifie que la reine du talk-show pourra interviewer la rouquine pendant 4 mois pour un documentaire/confession en 8 parties sur la vie tumultueuse et la luttre contre la drogue de la comédienne-chanteuse. Diffusé sur OWN (Oprah Winfrey Network) en 2014, on espère qu'il ne le sera pas à titre posthume.
The Canyons, présenté à la Mostra de Venise, du 28 août au 7 septembre.

Commentaires

Articles les plus consultés