Muse et style icon : D'arcy Wretzky, la bassiste ultra 90's des Smashing Pumpkins

A cause de cette fille, beaucoup de jeunes ados ont eu les cheveux filasses et platine. Niveau sourcils, c'était un peu l'anti Cara Delevingne. Elle portait la panoplie grunge par excellence (lunettes rondes, top résille, jean déchiré, crop top, boots), a tenté la couleur de cheveux bleue et les seins nus sous t-shirt noir transparent. 

Mais outre l'adéquation rouge à lèvres rouge + cheveux blonds + garde-robe de mec qui faisait de l'effet aux mâles comme au sexe féminin à l'époque, c'est l'attitude et la façon de tenir la basse de D'Arcy qui a marqué les esprits rebelles. Seule fille au sein des Smashing Pumpkins, elle assurait autant qu'eux, tout en ajoutant une touche de glam au groupe no look. Pourtant, la blonde a quitté le groupe pour tenter de devenir actrice. Sans succès. Billy Corgan n'a pas hésité à la traiter de "junkie mesquine" en public et à la remplacer par Melissa Auf Des Maur (de Hole).

Dans les années 2000, D'arcy est arrêtée pour possession de crack. Après une relation amoureuse avec son collègue des Smashing Pumkins, James Iha, Wretzky a été mariée au batteur d'un groupe de Chicago Catherine et n'est plus apparue en public depuis des années. Elle réside désormais dans une ferme dans le Michigan. En 2009, des voisins ont poré plainte contre elle à la suite de dégâts causés par des chevaux qui lui appartenaient et qui étaient sortis de leur enclos. N'ayant pas payé l'amende et ne s'étant pas présentée à quatre convocations judiciaires consécutives, elle a été arrêtée et incarcérée brièvement en 2011. Rock'n'roll jusqu'au bout.





















Commentaires

Articles les plus consultés