Orange Juice


Blood Orange - Sutphin Boulevard from Blood Orange on Vimeo.

Ma chronique de Blood Orange est dans le Tsugi de ce mois-ci, disque du mois. Et ci-dessous.

Blood Orange
Coastal Grooves (Domino)

Un peu orphelins depuis la disparition de Lightspeed Champion et surtout de Test Icicles, on attendait beaucoup du nouveau projet de Devonté Hynes, à l'origine des deux formations. En quoi ce beau black ultra cool et trendy allait-il pouvoir se réinventer pour exciter une nouvelle fois les hipsters? Sa nouvelle incarnation sous le nom de Blood Orange dépasse toutes les espérances. Délaissant les inspirations folk les moins convaincantes de Lightspeed et la furie punk de Test Icicles, le champion ressuscite la pop et le funk des 80's en les matinant de prod r'n'b 2000 et de chill wave. Les paroles qui ouvrent ce Coastal Grooves "I feel unique, not yet complete" sont même un peu trompeuses. On sortira repu de ce disque dense qui explore un peu tous les genres fréquentables avec une belle fraîcheur. « Forget It » fait dans la pop soulful romantique et addictive, « Sulphin Boulevard » adopte une structure minimale proche du post punk mais se retrouve complètement dopée par une voix chaude et un refrain aux rythmiques asiat façon « China Girl » de Bowie. 'S'Cooled', mariage parfait entre Prince et Twin Shadow, est la chanson parfaite pour boire des coups sur la plage la nuit tombée. « I am not your saviour, girl » chante Hynes, et on peine à le croire tant le propos enchante. (Violaine Schütz) pour Tsugi de septembre 2011

Commentaires

Articles les plus consultés