Article : Que sont-ils devenus? (Publié dans Tsugi fin 2010)

Que sont-ils devenus?

texte : Violaine Schütz

Il y a ceux qui ne s'arrêtent jamais (avec plus ou moins de dignité) et ceux qui ont préféré stoppé les frais pour embrasser une autre voie. On a retrouvé ce que sont devenus ces figures du rock, du rap et de la pop à la spectaculaire reconversion.

Les drogues, le sexe, et le rock'n'roll à outrance (sans oublier la crise du disque), un jour ou l'autre, ça finit par user. Mais que fait-on après, quand on a été adulé et joué dans les stades et puis qu'un jour, on se réveille « trop vieux pour ça »? Quelques anciennes gloires peuvent heureusement servir d'exemples. En France, on a Valli (Chagrin d'Amour) devenue chroniqueuse radio, un ancien Au Bonheur des Dames qui possède une grosse agence de prod et d’effets spéciaux, tout comme un ancien Indochine, qui dirige une boîte d’audiovisuel. L’ancien chanteur des Civils, lui a trouvé la planque : chroniqueur culinaire à Télématin. A l'étranger, les reconversions sont encore plus spectaculaires. L'ex chanteur d'Iron Maiden, Bruce Dickinson, est aujourd'hui pilote de ligne (spécialisé dans les Boeing 747) et a lancé sa propre marque de matériel d'escrime. La Cicciolina avait ouvert la voix, en lançant son partie politique. Peter Garrett (leadeur de Midnight Oil) lui a emboité le pas en quittant la musique dans les années 90 pour la politique. Il fait désormais campagne pour le Parti travailliste australien et est ministre de son pays pour l'environnement, le patrimoine et les arts. Richard Coles (clavier des Bronski Beat puis des Communards) est passé de garçon coiffeur à enfant de chœur en poursuivant des études de théologie au Kings College de Londres. Il a été ordonné Révérend en 2005 et aumônier de la Royal Academy of Music de Londres. Autre rock star à être rentré dans le droit de chemin, Bill Wyman, qui a quitté les Stones en 1993 est maintenant leader sur le secteur (on l'avoue un peu étroit) du détecteur de métaux. Mais c'est sur trois cas encore plus inattendus qu'on s'est focalisé.

De la brit pop au fromage bio
Alors que Damon Albarn assure sa retraite avec les Gorillaz, son ancien camarade de Blur, le bassiste à mèche Alex James s'est lancé avec autant de succès dans le fromage bio. Retiré dans la campagne anglaise, le fermier s'est spécialisé dans les brebis de races rares et organise des tournées pour promouvoir ses fromages. Réaliste, il a récemment déclaré « Les fans de Blur n'achètent plus de disques, ils achètent du fromage ». Il a aussi trouvé le temps d'enregistrer un reportage sur les dangers de la cocaïne (une veille copine) pour la BBC. Toujours dans la famille « cool britannia », l'ex de Damon Albarn, Justine Frischmann d'Elastica (qui a lancé M.IA), est quant à elle devenue peintre, après des études d'arts visuels arts et de psychologie à l'Université bouddhiste de Naropa (dans le Colorado, où elle vit aujourd'hui). Autres rescapés de l'époque, les Menswe@r (probablement ce que la brit-pop a enfanté de pire), ont eu la bonne idée de se séparer rapidement après leur premier album. Depuis leur guitariste Simon White est devenu l'un des managers du moment (Bloc Party, Does It Offend you Yeah! et Phoenix). Moins chanceux, le chanteur rouquin travaille dans un service après-vente de téléphonie portable. Quant à Russell Senior (guitariste) et Nick Banks (batteur), qui ont quitté Pulp en 1997, ils ont ouvert une boutique d'antiquités à Sheffield, spécialisée dans les lunettes vintage et une autre de céramiques de collection. Bref, la pop mène à tout, à condition d'en sortir.

Kim Wilde, belle plante

Ex sex-symbole des années 80, la blonde a fait fantasmer toute une génération de jeunes peroxydés avec « Cambodia », « You me Hanging’On » et « Kids in America » (encore playlistés par les sélectors des années 2000) avant de se retirer en 1996, fatiguée par le « rock'n'roll ». Mariée (à une rock star, faut quand même pas déconner), et mère de plusieurs enfants, elle a décidé de se lancer (à fond) dans l’horticulture, suivant des cours de jardinage à l’école Capel Manor de Londres (elle vit aujourd'hui dans la campagne anglaise). A l'instar de Gonzales qui a été primé pour le concert le plus long, Kim Wilde figure dans le Guiness des records pour « la transplantation du plus gros arbre ». Paysagiste, consultante en aménagement paysager et animatrice pour la BBC, elle a même publié un livre, Mon Premier Jardin (éditions Ouest-France, on ignorait leur existence). « Le jardinage a été pour moi une thérapie, un moyen de fuir le rythme trépidant de ma vie de chanteuse. Je me souviens d’une fois où, à peine rentrée d’une tournée à l’étranger, je me suis précipitée dans le jardin, encore vêtue d’un pantalon noir moulant et d’une veste à épaulettes, pour dorloter ma pyracanthe. », explique-t-elle dans le fameux bouquin qu'on va peut-être éviter de lire. Du coup, on s'inquiète. Quelqu'un a-t-il des nouvelles de Jeanne Mas ? A-t-elle abandonné son perfecto pour les cours de tricot?

NWA : du rap au porno
Les clips r'n'b l'ont démontré, le rap est télégénique. On ne compte plus les stars du hip-hop reconverties (souvent dans des rôles de dealers ou de gangsters) en acteurs et Joey « Reverend Run » Simmons, membre fondateur de Run DMC dans les 80's, a eu droit à sa propre émission sur MTV il y a quelques années. Arrêtons-nous sur le cas NWA. Si son confrère Ice Cube a fait carrière dans le cinéma et la télévision sans arrêter le rap, DJ Yella (Antoine Carraby de son vrai nom), est lui devenu, la quarantaine passée, réalisateur et producteur de films X à temps plein après avoir stoppé la musique en 1991. Dans les rares interviews accordées depuis, il explique qu'il faisait déjà des films pour adultes quand son camarade Eazy-E était en vie, mais sous pseudo ("Tha Kidd"). Lorsque ce dernier est décédé (en 1995), son amour pour la musique est mort en même temps. Depuis il ne trouve du plaisir que dans ses films. D'autres rappeurs pourraient aussi se reconvertir à plein temps dans le cinéma (Ice T, épatant en policier Fin Tutuola dans la série New York Unité spéciale) ou dans le porno (Snoop, qui a déjà réalisé quelques films). Un exemple de réussite pour les écoles de commerce, mais peut-être pas vraiment pour pour la jeunesse.

Commentaires

Articles les plus consultés