mardi 18 janvier 2011

Interview M.I.A - Parue dans ELLE en 2007


Texte : Violaine Schütz

M.I.A
Tu danses le M.I.A ?

M.I.A est en passe de devenir la nouvelle princesse de la pop mondiale. Avec son électro-reggae-hip-hop world et son look bling-bling-nu-rave, cette rappeuse sri-lankaise de 29 ans a démodé Björk avec qui elle a tourné, et Missy Elliot avec qui elle a chanté. Rencontre.

Où as-tu enregistré ton album, Kala ?
Un jour j’étais avec Timbaland, qui a écrit l’une des chansons, aux USA dans un 5 étoiles, l’autre avec un rapper nigérien ou des ados aborigènes dans un studio miteux, puis en Inde, dans des studios pour Bo’s de films Bollywood.

Tu as tourné le clip du single « Boys » en Jamaïque avec 100 garçons…
Je voulais inverser la situation des clips de r’n’b MTV, avec toutes ces filles montrant leurs « booty ».

Kala, c’est le nom de ta mère ?
Oui. Mon premier disque, Arular, portait celui de mon père, un révolutionnaire indépendantiste. Depuis je me suis rendue compte qu’on n’avait pas besoin de grandes actions pour changer le monde, mais qu’on pouvait le faire avec de petits gestes. J’ai compris le courage d’une femme qui a élevé seule et sans argent trois enfants dans un Sri Lanka en guerre.

« Kala » (XL/Beggars)

Aucun commentaire: