Nicolas Comment - Article publié dans Serge


Nicolas Comment

C'est qui ? Avec ses cheveux ébouriffés et son beau visage androgyne, le ténébreux Nicolas
Comment aurait pu se retrouver au casting du prochain Christophe Honoré. Heureusement pour nos
oreilles, ce n'est pas au cours Florent qu'il a fait ses armes. Photographe auteur de plusieurs livres,
il a eu l'oeil en se disant un jour de grève des aiguilleurs du ciel à Berlin, qu'il devrait se lancer dans
la chanson. Après un premier album passez inaperçu, Est-ce L'Est (Berliner romanze), objet hybride
entre le livre et le disque réalisé dans le studio de Rodolphe Burger, Nicolas Comment rencontre
Marc Collin avec lequel il participe au projet new-wave Pulsion Phantom.

C'est comment ? Etrange et réussi. « Je te Veux » (improvisée en une nuit à Marseille) donne le là,
en ouvrant ce disque éponyme sur une ballade hypnotique croisant un chanté-parlé à la Gainsbourg
à une ryhtmique épurée teintée d'électronique digne d'Einsturzende Neubauten. Associant des lignes
claires de guitare et de basse aux synthés langoureux de Marc Collin, à une atmosphère filmique,
parfois un brin expérimentale mais toujours d'une ambition folle, Nicolas Comment donne une autre
idée de la chanson française. Les textes, proches du cadavre exquis et d'une élégante simplicité,
ajoutent à l'affaire une touche de poésie à la beauté sulfureuse.

Pourquoi il est Serge ? Parce que marier Factory Records à Gérard Manset, en passant par Lou
Reed et Miossec, en évitant les déchirures à l'entrejambe pour cause de -trop- grands écarts, on se
demande encore comment Nicolas a fait.

Violaine Schütz

Commentaires

Articles les plus consultés