La chat du docteur et la cravate noire


D'accord, je préfère jouer cartes sur table et prévenir que ce post sent le copinage, puisque je connais plutôt de près le jeune homme dont je vais parler. Mais je jure sur la vie des derniers requins marteau halicorne que si mon ami faisait des tracks pourris de rock festif ou d’électro guinguette, j’en parlerai pas ici. Je ne suis pas folle, hein.
Donc le jeune homme dont la vie de quelques animaux marins dépend s'appelle The Black Tie (oui, tu t'en doutes, c'est un pseudo) et j'écris sa bio (contre 3 cigarettes et un café, voire une petite bière) je l'espère, au moins) :
The Black Tie est sans doute l’un des DJ’s les plus secrets et méconnus du Paris contemporain. Ce jeune homme moderne aurait commencé à toucher des platines à l’âge de 15 ans, après une collision avec une soucoupe volante qui l’aurait laissé pour presque mort. Il restera 3 mois à l'hôpital, sa vie ne tenant que grâce aux nombreux implants d'une technologie expérimentale dont il fût l'unique cobaye. A 16 ans, il commençait une carrière de sélector pour les plages, les geckos et les filles de l’Ile de Maurice. Aussitôt étiquetté « Derrick May » mauricien, il devient une star. Mais suite à une regrettable chute de ski nautique supersonique, il doit retourner faire réparer ses circuits et ses machines dans sa ville natale, une cité portuaire près de Paris au nom bien gardé. Il y construit un studio, où il élit domicile avec ses 120 chats, y fonde son propre label (The Black Tie corp.), travaille à des à des projets expérimentaux, visuels et musicaux, fait un peu la cuisine, prépare des performances étranges nocturnes et peaufine son style devant le miroir. Il portera toujours une cravate noire, celle avec laquelle son amour de jeunesse se serait pendu. A 20 ans, il sort enfin de sa tanière. Ecoutez bien, the Black Tie is coming with his white noise for your technicolor pleasure.
Voici – en total exclu (et oui, c’est ça aussi les promos canapé) son premier edit :
il s'agit de l’edit d'un groupe d’italo disco au nom à coucher dehors par temps de pluie (penser d'ailleurs à faire une note sur tous les noms de groupes improbables évoqués dans un train avec Alexis Bernier genre lesbians on ecstasy) dont voici l'original :

Commentaires

Alex a dit…
Oh que c'est gentil !!! Merci petit lapin !!!!

PS : le myspace c'est www.myspace.com/theblacktieistight

Articles les plus consultés