jeudi 23 octobre 2014

Muse/style icon : Susie Bick, ex mannequin, actrice et femme de Nick Cave

Sans l'avoir jamais vue avant, c'est comme cela que l'on pourrait s'imaginer la femme de Nick Cave : Cheveux long couleur corbeau, yeux clairs un peu tristes, raie au milieu ou frange épaisse, vêtements vintages ou souvent noirs. Susie Bick, ex actrice et mannequin qui a épousé le chanteur de Birthday Party possède assez d'aura gothique pour figurer au générique du prochain Tim Burton.




































Mon papier sur Les chefs a suivre sur Instagram sur Vanity Fair

Les chefs a suivre sur Instagram 14 1 | Vanity Fair

mercredi 22 octobre 2014

Les meilleures scènes de club au cinéma

Article paru il y a quelques temps dans le Bonbon Nuit



Texte : Violaine Schütz / Photos : Recherche Suzanne désespérément/Two Lovers DR

Difficile à retranscrire, l'énergie, la sensualité et la folie d'une boîte de nuit un soir de grosse ambiance n'est pas forcément télégénique. Pourtant ces films sont parvenu, avec grâce, émotion ou humour à nous faire revivre ce petit supplément d'âme de la virée en club inoubliable (pour diverses raisons). Premier volet de notre sélection.

1 – La Fièvre du samedi soir (1977) de John Badham
Le pitch : Tony, d'origine sociale très modeste, est le roi du "2001", un dancing où il devient un autre le samedi soir et épate les filles. Annette est amoureuse de lui mais il préfère Stephanie qui danse mieux que personne.
La scène : Travolta entre en scène avec sa chemise moulante et son pantalon taille haute et se met à enchaîner lascivement des moulinets des bras et des déhanchés suaves sur les Bee Gees (« Night Fever ». Tout le monde lui emboîte le pas en suivant sa chorégraphie. Une fille le supplie de l'embrasser. On comprend pourquoi.

2 - Two Lovers (2008) de James Gray
Le pitch : Leonard, qui rêve de devenir photographe, hésite entre épouser Sandra, la femme que ses parents ont choisi pour lui ou filer avec Michelle, sa voisine, beaucoup plus intrigante et dépressive, dont il est fou amoureux. Raison ou sentiments, le dilemme a pas d'âge.
La scène : Dans une boîte new-yorkaise, la fête bat son plein. Deux jeunes blacks font du break dance. Joaquin Phoenix essaie d'épater Gwyneth Paltrow en dansant n'importe comment au milieu de la piste. Puis il danse collé serré au milieu de la foule avec la jolie blonde qui commence à divaguer (les effets d'une pillule qu'elle vient d'ingérer). La musique est excellente (un des rares bons morceaux de Mody). James Grays filme le club comme personne. A voir également, son La nuit nous appartient avec une Eva Mendes torride.

3 – Recherche Suzanne désespérément (1985) de Susan Seidelman
Le pitch : Roberta, bourgeoise coincée et effacée du New Jersey, découvre dans les petites annonces un billet intitulé "Recherche Susan désespérément" et décide de devenir la mystérieuse Susan...
La scène : Dans le club Danceteria, un des lieux mythiques du New York 80's, Madonna danse de la façon la plus cool du monde (avec les sapes les plus cool du monde) au milieu d'une faune bigarrée (des gothiques, des new-wave...) sur son tube « Into The Groove », et on a juste envie d'être elle.

4 - 24 Hour Party People (2002) de Michael Winterbottom
Le pitch : Manchester, fin 70's : Tony Wilson, présentateur TV, assiste à un concert des Sex Pistols et voit sa vie changer. Il crée alors un label, Factory Records, et signe les meilleurs groupes du moment : Joy Division et les Happy Mondays, notamment.
La scène : Steve Coogan visite l'Hacienda, club culte de Manchester, et capture tout l'esprit « Madchester » dans une ambiance rave avec le DJ Mike Pickering dans son propre rôle. Il déclaire : « This is the moment when even the white man starts dancing. »

5 – Basic Instinct (1992) de Paul Verhoeven
Le pitch : A San Francisco, Nick Curran, inspecteur de police, enquête sur le meurtre d'un chanteur du rock tué à coups de pic à glace alors qu'il faisait l'amour. La rock star fréquentait Catherine Tramell, sublime romancière à l'intelligence supérieure qui fascine Nick.
La scène : Michael Douglas cherche Sharon Stone dans un immense club aux lumières néon. Il la trouve aux toilettes, en train de prendre de la C, une fille sur ses genoux. Elle lui claque la porte au nez. Quelques minutes plus tard, elle est sur la piste de danse en train d'embrasser la fille et de danser un slow, en robe lamée. Finalement elle rejoint Michael et exécute avec lui ce qui ressemble à des préliminaires en public. Le film était interdit aux moins de 16 ans à sa sortie.

6 – La chasse (1980) de William Friedkin
Le pitch : La police new-yorkaise enquête sur des meurtres d'homosexuels évoluant dans le milieu SM. Un jeune policier, Steve Burns, ressemblant aux victimes est chargé d'infiltrer la communauté gay de Greenwich Village pour enquêter la nuit dans le bars et les boîtes de nuit.
La scène : Dans un club gay mâle, Pacino déambule en marcel noir, mi perdu-mifasciné au milieu d'une horde de types surexcités en latex se livrant à toutes sortes de pratiques sexuelles. Il finit par danser au milieu d'eux en sniffant du Poppers dans une ambiance très cuir-moustache.

7 – Les Derniers jours du disco (1999) de Whit Stillman
Le pitch : Alice et Charlotte qui viennent de terminer leurs études, se rencontrent dans le cadre de leur premier emploi au sein d'une maison d'édition de Manhattan. Les deux filles deviennent amies grâce à leur une passion pour le disco, et leur goût de la danse au Club, la meilleure boîte de New York.
La scène : Kate Beckinsale et Chloé Sévigny dansent le disco sur « Everybody Dance » de Chic dans une fête déguisée et se font draguer/coller par deux (mauvais) danseurs. La vraie soirée entre copines qui veulent oublier les tracas de la journée.

8 – Une nuit au Roxbury (1998) de John Fortenberry
Le pitch : Les frères Butabi rêvent de devenir les rois des nuits de Los Angeles mais pour cela, ils doivent parvenir à entrer dans la boîte branchée du moment, le Roxbury. Après avoir été recalés maintes fois, ils rencontrent l'acteur de 21 Jump Street, Richard Grieco, qui les y infiltre.
La scène : Quand Chris Kattan et Will Ferrell réussissent enfin à rentrer en boîte, qu'ils dansent de façon ridicule et échouent à draguer des filles. Un condensé de la culture dance 90's et une bonne scène comique dans un film qui est loin d'être le meilleur Will Ferrell.

9 – Les Prédateurs (1983) de Tony Scott
Le pitch : Miriam, vampire né en Egypte il y a 4000 ans, vit à New York avec son compagnon John depuis 300 ans. Mais celui-ci se retrouve subitement frappé d'un processus accéléré de vieillissement. Pour le sauver, Miriam contacte la séduisante Sarah, docteur, dont elle tombe amoureuse.
La scène : Dans un club new-yorkais très sombre, Bauhaus jouent en live leur premier single (sorti en 1979) le superbe « Bela Lugosi's dead ». Peter Murphy, le chanteur du groupe, apparaît derrière un grillage dans une lumière bleutée, pendant que les deux vampires en lunettes de soleil David Bowie et Catherine Deneuve (clope au bec) observent les danseurs aux looks gothiques, de loin, à la recherche de futures proies. Une scène intense et fascinante qui ouvre le premier film de Tony Scott.

10 – Trainspotting (1996) de Danny Boyle
Le pitch : Mark Renton, jeune junkie désœuvré d’Édimbourg au look punk, tente de se débarrasser de ses amis, qui sont à peu près tous des losers ou des psychopathes pour repartir à zéro.
La scène : Dans un club anglais appelé le Volcan, un morceau de Blondie passe tandis qu'Ewan McGregor tombe amoureux au premier regard de Kelly Macdonald en petite robe pailletée. Il la suit des yeux avant de la poursuivre à la sortie de boîte.